4 façons de rendre les chefs de produit plus efficaces

Aujourd’hui plus que jamais les chefs de produits se concentrent sur l’efficacité du run des nouveaux produits, l’amélioration de produits existants, et la performance de la justesse d’offre. Il est nécessaire pour eux de continuer de maîtriser les tendances du marché et les besoins des consommateurs afin d’ajuster au mieux les produits. Les restrictions suite à la crise sanitaire du covid19 ralentissent certaines étapes de ce process et peuvent mettre en péril l’innovation.
Mushin propose 5 manières d’aider les chefs de produit à être plus efficaces dès aujourd’hui.

1/ La digitalisation de la remontée d’insights qualitatifs
La clef pour être à la pointe de l’innovation et de la pertinence produit est de connaître ses consommateurs et son marché, de connaître les évolutions, les besoins, les pain points et les attentes afin d’y répondre le plus justement possible. Collecter et analyser les données concernant le produit efficacement garanti une meilleure expérience, un produit plus juste, et un consommateur plus satisfait.

La collecte d’insights quanti se fait facilement, mais qu’en est-il de l’étude quali ? La situation actuelle rend les tables rondes plus difficiles à organiser, et celles-ci restent coûteuses. Mushin propose de digitaliser les tables rondes clients en connectant les consommateurs/clients aux équipes produits directement sur la plateforme visuelle.

Cela permet, par exemple, de récolter directement et digitalement les informations nécessaires sur les usages des produits, pour confirmer que la gamme actuelle répond correctement à la cible client prioritaire. La digitalisation et capitalisation de ces informations permet, dans un deuxième temps, d’avoir tout ce qu’il faut pour faire des ajustements et modifications, directement depuis le feedback des consommateurs. Dans tous les cas, toute modification ou amélioration de produits commence par la compréhension de l’usage client.

2/ La capitalisation et organisation de l’information pour une meilleure exploitation
Être « data-driven » est aujourd’hui crucial pour pouvoir collecter les données les plus pertinentes au sujet des consommateurs, du marché, et des produits et donc gagner en avantage compétitif. Après la collecte d’insights, la capitalisation et le stockage de l’information font la différence pour un bon chef de produit. Ranger et organiser l’information afin de pouvoir facilement la consulter, l’utiliser et la partager permet de gagner un temps considérable !

Pour développer un nouveau produit, ou déterminer quelles améliorations apporter à des existants, la première étape est de puiser dans l’information disponible concernant le lancement de ce type de produit le plus récent, les taux d’adoption, de satisfaction, etc. N’est-ce pas encore plus efficace et pertinent d’obtenir l’avis et les images en direct des sentiments de consommateurs ? Un feedback visuel et concret afin de comprendre plus en détails les besoins d’amélioration des produits.

3/ Le gain de temps sur la phase amont du développement de produits
La phase amont du processus de développement de produits, de la conception au cahier des charges, est peu digitalisée. Or, c’est durant cette phase qu’ont lieux le plus grand nombre d’échanges, et donc d’où vient le plus grand nombre d’incompréhensions. Réunir les différents participants de la discussion de développement de produit sur une seule et même plateforme améliore la communication pour un gain d’efficacité significatif. En effet, les aller-retours séquentiels entre équipes, au sein des équipes pluridisciplinaires, et avec les contributeurs externes tel que les fournisseurs peuvent amener à une perte de temps d’environ 2-3 semaines sur la phase amont du processus de développement de produits.

4/ Redonner de l’importance aux valeurs RSE
Dans le monde actuel, où le changement évolue de plus en plus rapidement, il est important de prioriser responsablement. Les dimensions sociale et environnementale doit continuer d’être au cœur du travail des chefs de produits afin d’améliorer l’image de la marque en continu, de se différentier aux yeux des consommateurs et potentiels clients, et donc d’augmenter l’avantage compétitif de l’entreprise.

A propos de Mushin
Créée en 2013 à Marcq-en-Baroeul (59), Mushin est la première plateforme digitale de visuel et de chat. Son concept tourne entièrement autour de la conviction du fondateur : « quand on parle produit il faut parler visuel ». Organiser des images et ouvrir un dialogue autour de ces insights pour innover en réunissant tous les acteurs du produit.

Contact
Bernard Soriano
bernard@mymushin.com
06.88.07.05.84

www.mymushin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *