The State of Fashion 2018, le rapport qui nous éclaire sur l’industrie de la mode

Axelle Seifert

Business of Fashion et McKinsey&Company ont publié leur deuxième rapport annuel sur le marché international de la mode et délivre ses recommandations et leviers de croissance aux acteurs de l’écosystème. Les objectifs sont les suivants : rendre accessibles les opportunités et forces du marché, clarifier les performances de cette industrie et lister les sujets prioritaires pour tous les acteurs de la mode en 2018. Quels sont les résultats du State of Fashion 2018 ?

The State of Fashion, point de départ des débats

Business of Fashion et McKinsey&Company ont lancé ce rapport dans le but d’élever le niveau du débat entre décideurs du secteur. Ils souhaitent apporter leur oeil avisé et délivrer une analyse exhaustive et claire des évolutions du marché. Un rapport élaboré sur la base d’interviews qualitatives et d’entretiens avec plus de 200 décideurs de grandes marques internationales ainsi qu’avec des personnalités influentes et visionnaires. 

« We believe 2018 will be a watershed year in fashion »

– « Nous pensons que 2018 sera un tournant pour la mode » 

state-of-fashion-2018-trends

The State of Fashion annonce clairement : le fossé se creusera entre les risk-takers et les followers puisque le marché semble amener succès aux acteurs faisant preuve d’audace, d’ambition et de courage. 

« It is a year that, more than ever, will have clear winners – and clear losers. The difference between the two will be their level of boldness, ambition and courage. »

 

Rapidité, agilité, consumer-centric

Avant de présenter les recommandations, The State of Fashion présente le contexte actuel du marché de la mode. Le constat est sans appel, les mettre mots actuels pour sortir du lot sont rapidité, innovation, agilité et expérience client. 

Le temps entre la création et la mise en rayon – le time-to-market – fait l’objet d’une analyse chiffrée et illustrée par des exemples tels que Missguided, Boohoo, Zara ou encore Asos pour qui le lancement de produits prend entre 1 et 6 semaines. Pourquoi un tel « need for speed » ? Tout simplement parce que les consommateurs s’abreuvent d’informations provenant des 4 coins du monde, faisant émerger plus rapidement de nouvelles tendances et aspirations. Alors, l’enjeu pour les marques est d’assurer la pertinence des produits lancés sur chaque marché pour qu’ils répondent bien à la demande actuelle. Comment faire ? The State of Fashion résume en grande partie la réponse en deux phrases :

« Industry leaders are also pushing up standards as analytics and customer insights enable them to meet customer needs better and improve responsiveness »

« Les leaders de cette industrie mettent également l’accent sur les leviers standards comme l’analytics et la connaissance client ce qui leur permet de mieux répondre aux besoins clients et d’être plus réactifs »

« Fashion players that lead on speed are pushing the limits of their creative process and are performing supply chain acrobatics »

« Les acteurs qui prennent le lead sur le marché de la monde sont ceux qui réinventent leur processus créatif et qui sont performants dans la gestion de la supply chain » 

Mushin la solution pour les Fashion leaders

Dans le rapport, Business of Fashion et McKinsey&Company ont dressé un tableau synthétique à double entrée avec les 3 grandes thématiques de disruption : le contexte économique, les mutations comportementales des consommateurs et le fonctionnement de l’écosystème. Pour chaque thématique, nous retrouvons les leviers et grandes tendances à adopter pour dresser un bilan positif fin 2018.
Parmi les points prioritaires dans la catégorie « the fashion system » nous retrouvons le « startup thinking« .

the-state-of-fashion-synthese

Mushin est une startup qui s’adresse aux acteurs souhaitant briser les codes traditionnels de l’industrie de la mode en apportant une solution disruptive et digitale.

  • Améliorer le processus créatif avec un trends lab partagé : Mushin libère la créativité des équipes produits en facilitant la collecte et le partage des inspirations au sein des équipes. Grâce à notre plateforme visuelle et collaborative, tous les acteurs sont imprégnés de l’ADN de la marque et ça se ressent sur la qualité et la cohérence des collections. Une meilleure coordination pour plus d’efficacité sur l’ensemble du processus d’idéation.

>> Envie de créer votre trends lab ? Demandez une démo

  • Révolutionner la relation marque/fournisseur avec un showroom digital : Mushin s’attaque aussi au paradigme vieillissant du sourcing concurrentiel entre les marques et leurs fournisseurs. Grâce à un showroom digital, les fournisseurs deviennent de véritables acteurs du développement produits de la marque. Enfin une solution intelligente et cost-efficient pour réduire le time-to-market et les budgets achats. 

>> Passez à l’ère du sourcing collaboratif : Voir Mushin en action

De la création au lancement de vos produits, prenez un temps d’avance avec Mushin

Pour en savoir plus : Lire The State of Fashion en entier

Vous aimerez aussi : « Fashion is a beautiful chaos » – Danilo Venturi, Directeur de POLIMODA

Leave a Comment

lvmh-en-quete-d-innovation-design-produit-challenge-vivatechnologyvalorisez-vos-inspirations-et-votre-creativite-dans-un-trends-lab